Image aleatoire
Accueil > Chronique de Patrick, curiste à l'ALUMNAT >

J 6/22 - Mardi 12 janvier 2016


Citation du jour (Barry Marter)

J'ai fait un régime. J'ai dû en suivre deux à la fois, parce qu'un seul ne m'aurait pas assez nourri.

Exemple de répartition journalière

Faits marquants

A ) Avant de partir pour la marche en début d'après midi, j'ai dû resserrer le cordon du pantalon de mon jogging. Le premier signe d'un amaigrissement? se serait formidable si cela se vérifie.

B ) Par ailleurs, cela fait une paire de jour que mes mains dégonflent. Ces derniers temps elles étaient gonflées en permanence. La aussi un signe d'amaigrissement?

En fait je pense plutôt à l'effet de l'eau plate que je bois ici. En effet, depuis quelques mois j'avais adopté comme boisson le Perrier, le trouvant plus agréable que l'eau plate. Toutefois le Perrier est une eau relativement salée et le gonflement de mes mains est certainement lié au sel que je consomme. C'est ma demande de consommer du Perrier auprès de la diététicienne qui a éveillé mes soupçons, en mentionnant la présence de sel.

J'avais demandé à Viviane de me ramener des bouteilles de Perrier, j'ai annulé cette demande et je crois avoir bien fait.

Ma journée

7h15 : lever, j'ai l'impression d'avoir un peu mieux dormi, mais ce n'est pas encore tout à fait ça.

7h30 : petit déjeuner, hier j'avais demandé l'echange de mes 20g de Primevère contre 30 g de confiture. J'ai donc bien ma confiture mais plus de Primevère. Je crois que je préfère encore mon pain avec du Primevère, c'est moins sec. Renseignement pris plus tard dans la journée auprès de la diététicienne, l'échange du Primevère contre de la confiture n'a rien changé à mes menus du déjeuner et du dîner. Cet échange ne rentre pas dans les équivalences alimentaires. Je vais revenir assez vite au pain avec Primevère.

9h15 : 30 minutes de gymnastique. Exercices de coordination, de dissociation, de mobilité, d'assouplissement et d'étirement. J'ai un petit coup de pompe à la fin de la séance.

9h50 : retour à la chambre, je me mets au fauteuil pour me reposer.

11h00 : 30 minutes de vélo, cela passe bien, demain j'essaierai 5 minutes de plus.

12h00 : déjeuner, je ne termine toujours pas mon plat principal.

12h45 : retour à la chambre, je me mets au fauteuil pour me reposer.

14h00 : départ pour la marche, je suis cette fois avec le groupe B. La marche est un peu plus rapide, elle commence par une descente à fort pourcentage. Nous passons devant la maison de Robert Schuman. A la sortie d'un virage nous découvrons sous le soleil un splendide panorama de la ville de Metz : centre Pompidou, cathédrale, stade St Symphorien etc. Quelques centaines de mètre de terrain plat, puis nous attaquons la remontée. Le souffle est un peu court, mais je respire aussi profondément que possible en cadence avec mes pas. Quelques étirements à mi-montée, musculairement tout va bien mais c'est le souffle qui ne suit pas bien. La pluie qui avait commencée à tomber gentiment au pied de la remontée se met au grain à l'approche de l'arrivée. J'arrive trempé

15h00 : retour à la chambre. J'entreprends la rédaction de cette page. Je travaille des photos de documents prises dans l'hôpital, afin de les rendre présentables et de les intégrer dans cette page. Je me repose un peu.

18h00 : je prends ma douche.

19h00 : dîner, poisson ce soir, de l'aile de raie que je ne termine pas.

19h45 : retour à la chambre, je termine la rédaction de cette page. J'essaie de téléphoner à Viviane mais elle est en ligne, comme souvent.

20h00 : un coup de téléphone de ma soeur pour prendre de mes nouvelles. Nous échangeons sur mon régime.

20h15 : j'arrive à avoir Viviane au téléphone. Nous échangeons nos petites nouvelles, elle a frôlé de peu un accident de voiture, une voiture qui arrivait en face lui à couper la route en tournant à droite. Ce soir je vais regarder un match de football de la 1ère ligue anglaise. Mais peut être que je ne verrais pas le score final.

A demain pour les dernières nouvelles de demain.